Conseils et Infos PC Gamer

L’overclocking : la solution ultime avant de remplacer votre pc gamer

l'overclocking _ la solution ultime avant de remplacer votre pc gamer

Êtes-vous un adepte de jeux vidéo ? Il existe plusieurs outils susceptibles de satisfaire votre soif de jeux. Parmi ceux-ci, on peut citer les PC gamers. Il s’agit d’un matériel très efficace qui permet de bénéficier d’une très bonne expérience de jeux. Néanmoins, il peut arriver qu’il devienne lent ou que sa performance fasse défaut. Dans ces conditions, il existe une solution que vous pouvez tester avant de remplacer votre PC gamer. Il s’agit de l’overclocking. Que faut-il donc savoir à son propos ? Cet article vous dit tout.

Quelle est l’utilité de l’overclocking ?

L’overclocking est une manipulation très pratique qui présente de nombreuses utilités pour celui qui s’en sert. Il permet ainsi d’augmenter les performances du composant auquel on l’applique. De cette manière, il oblige ce dernier à fonctionner à une vitesse plus évoluée que la normale. C’est donc une méthode qui permet d’optimiser la rapidité d’un PC gamer.

Une fois qu’elle améliore la vitesse du composant, le temps d’exécution des programmes sera considérablement réduit. Ce dernier aura donc gagné en efficacité. Grâce à cette pratique, il est aussi facile de résoudre les problèmes de lenteur de son PC gamer, à moindre coût. En effet, il peut arriver que celui-ci commence à ralentir dans l’exécution des tâches, on dit souvent qu’il « rame ». Très souvent la solution recommandée est celle d’acheter un nouveau PC gamer, ou d’en changer certains éléments. Alors qu’il y a une solution simple qui est l’overloclocking. Avec cette solution, vous n’avez plus à dépenser pour l’achat d’un autre PC. Vous augmentez la puissance de celui que vous avez déjà, ce qui est beaucoup moins onéreux.

L’autre utilité de l’overclocking est qu’il permet d’augmenter la durée de vie d’un ancien système. Effectivement, il existe des PC qui compte tenu de leur ancienneté sont à la traîne à cause de leur performance. En se servant alors de cette solution, il est tout à fait possible de retarder leur mise à niveau ou leur remplacement.

Quels sont les différents composants qu’on peut overclocker ?

Ce n’est pas parce que l’overclocking augmente la performance d’un appareil, qu’il faut l’utiliser sur toute sorte de constituants. En effet, il existe généralement 4 sortes de composants qu’on peut overclocker. Il s’agit :

  • du processeur ou CPU
  • de la carte graphique ou GPU
  • de la mémoire vive ou la RAM
  • et du moniteur.

Le processeur est le premier composant le plus connu qu’on peut overclocker. Pour y arriver, on agit directement sur la fréquence de son signal d’horloge. L’exercice consiste à améliorer la vitesse de cette horloge centrale pour amener le CPU à fonctionner plus vite que d’habitude. Afin de réussir cette tâche, on peut se servir d’un BIOS pour surcréer un overclocking, comme on peut se référer à l’utilisation d’un logiciel gratuit sous Windows.

En ce qui concerne le GPU, il est aussi courant d’augmenter ses performances, car il est fiable. Contrairement au CPU, la carte graphique ne peut être overclockée qu’à partir d’une application sous Windows. Pratiquer cette méthode dans le BIOS n’est donc pas possible. Quant à la carte mère, il est rare qu’on lui applique l’overclocking. Contrairement aux deux premiers, elle est moins sûre et demande assez de concentration pour y arriver. Il n’est pas donc conseillé de s’en servir à moins qu’on ne soit sûr de ce qu’on fait.

Le moniteur, quant à lui, n’est pas difficile à overclocker. Pour ce faire, il suffit d’agir sur la fréquence de rafraîchissement de l’écran du PC gamer.

Quelles sont les limites de l’overclocking ?

Aussi avantageux qu’il soit, l’overclocking est une solution qui présente aussi certains inconvénients. La première limite assortie d’un overclocking est le dysfonctionnement du PC. De ce fait, celui-ci peut faire apparaître des artefacts. On peut citer, entre autres, le blocage, l’instabilité ou la destruction du système d’exploitation, l’apparition de taches sur des images, etc.

L’overclocking fonctionne en augmentant la performance d’un composant au-delà de sa capacité. Celui-ci risque donc de surchauffer. De même, il peut arriver que l’opération ne se soit pas bien déroulée. Dans cette circonstance, non seulement l’appareil risque de surchauffer, mais il risque également d’être définitivement endommagé.

Une limite spécifique que présente l’overclocking vis-à-vis d’un processeur est qu’il risque de le détruire. En effet, s’il est appliqué au niveau du cœur une température ou une tension d’alimentation trop forte, vous risquez de l’endommager. Vous courez le même risque si vous lui appliquez un courant de fuite inter-transistor élevé.

A propos de l'auteur

Flo

Geek et gamer dans l'âme, je suis plus attiré par le gaming sur PC que sur console (même si j'aime ça aussi). Je vous partage ici le fruit de mes différentes recherches pour vous proposer ce qui se fait de meilleur pour une expérience gaming inoubliable!

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire