Conseils et Infos PC Gamer

La carte graphique externe : l’alliance de la mobilité et de la puissance

carte graphique externe pourquoi choisir

Beaucoup se posent la question de savoir si un ordinateur portatif avec une carte graphique embarquée joue bien le rôle de PC gaming. En effet, beaucoup optent pour la transformation de leur PC en machine consacrée particulièrement aux jeux de dernières générations. Cependant, ils souhaitent également conserver la mobilité bureautique de leur appareil. Pour cela ils font le choix d’une carte graphique externe. Cet article vous dit tout sur cet outil très utile.

Ce qu’il faut savoir sur les cartes graphiques externes

Les Personal Computer (PC) sont majoritairement limités en matière de puissance, donc pas adaptés au gaming. Le constat est surtout effectif lorsqu’il faut faire tourner des jeux de dernières générations qui sont vraiment gourmands en ressources. Les ordinateurs portatifs conçus pour ces jeux sont véritablement légers comparativement aux appareils de bureau les plus performants.

Toutefois, depuis une dizaine d’années les constructeurs s’évertuent à y remédier. Ils se sont donc tournés vers les cartes graphiques externes, plus connues sous la dénomination eGPU. Ce joyau se présente sous la forme d’une boîte équipée de connectiques pouvant héberger un espace de stockage. De plus, on peut y ajouter d’autres cartes graphiques qui augmentent la puissance de la machine.

Grâce à la vente croissante de composants d’ordinateurs, vous n’éprouvez plus le besoin de procéder au changement intégral de la machine. L’eGPU s’avère être la solution adaptée aux besoins d’un ordinateur plus performant pouvant supporter les nouveautés en matière de gaming. Néanmoins, il faut maîtriser les caractéristiques adéquates pour faire le choix le plus approprié.

À quels principes répondent les eGPU ?

L’eGPU est l’acronyme de l’External Graphics Processing Unit en anglais. C’est un terme pour désigner une carte graphique externe. Son rôle est d’augmenter les performances graphiques d’une machine vétuste dans le but de la mettre à jour. L’utilisation de cette carte est nécessaire dans les conditions suivantes :

  • jouer à des jeux récents sur un ordinateur traditionnel
  • effectuer plusieurs tâches qui consomment de la mémoire graphique comme les montages vidéo.

Dans l’idée de profiter de cette opportunité, l’ordinateur doit néanmoins disposer d’un processeur capable de faire fonctionner la carte graphique externe.

Quelles sont les principales caractéristiques de la carte graphique ?

La construction d’une carte graphique se fait autour de deux éléments principaux à savoir : le GPU (graphic processing Unit), désignant processeur qui a pour but de calculer les graphismes en 2D ou 3D. Le deuxième élément est la mémoire qui communique avec le GPU. Cette mémoire stocke et transmet les images définitives au moniteur.

Le processeur avant toute chose est doté d’une fréquence, d’une vitesse d’écriture et bien sûr d’une gamme de puces graphiques. La fréquence est mesurée en MHz ou en GHz, ce qui correspond à la vitesse de calcul du GPU. Ce n’est cependant pas la seule manière de jauger la puissance d’une carte graphique. D’autres paramètres, comme le nombre d’unités de calcul ou les opérations scalaires sont à considérer.

La mémoire vive de la carte graphique, quant à elle, se distingue grâce à sa fréquence, son genre et sa capacité. En ce qui concerne la capacité de mémoire, elle atteint les 32 Go de nos jours. Toutefois, il est requis un minimum de 8 Go pour effectuer un travail impeccable.

Le genre de mémoire et la fréquence sont notés par les termes GDDR4, HBM, etc. Ceci représente les différents types de mémoires. Le plus répandu est le GDDR5 pour les cartes en entrée et milieu de gamme. De façon générale, il existe une règle stricte en la matière, il faut privilégier la rapidité à la quantité. Cela implique que plus une fréquence est élevée, plus les informations échangées avec le GPU sont fluides et rapides.

Quel choix effectuer pour son eGPU ?

On remarque que certains constructeurs ont choisi de posséder leurs propres boîtiers (eGPU) autonomes. Cet état de choses rend ainsi les cartes uniquement fonctionnelles sur certaines marques d’ordinateurs. Pendant ce temps, d’autres constructeurs proposent des offres d’eGPU vide. Ainsi, vous avez la possibilité d’y ajouter une carte graphique de votre choix. La majorité des ordinateurs dotés d’un TB3 sont compatibles. Il s’agit du port Thunderbolt.

Les machines plus anciennes n’étant pas dotées de ce port ont la possibilité de se servir d’une carte d’extension PCI. Il est à noter que le TB2 fonctionne aussi, mais présente un faible rendu en matière graphique. Selon la configuration des jeux, les GPU observent une perte de performance allant jusqu’à 20 %. Il faut donc vérifier le modèle avant d’effectuer l’achat de son eGPU.

Le futur détenteur de l’eGPU a le choix entre deux types de cartes. Le premier prend en charge une carte graphique démontable, tandis que le second est un bloc compact. L’inconvénient de ce dernier est l’obligation pour son utilisateur de changer toute la pièce lorsqu’un composant est défectueux.

A propos de l'auteur

Flo

Geek et gamer dans l'âme, je suis plus attiré par le gaming sur PC que sur console (même si j'aime ça aussi). Je vous partage ici le fruit de mes différentes recherches pour vous proposer ce qui se fait de meilleur pour une expérience gaming inoubliable!

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire